Aller à la navigation Aller au contenu
Développement durable

Des festivals qui prouvent qu’on peut célébrer tout en respectant la planète

5 juillet 2022

Les mouvements environnementaux prennent de l’ampleur tant chez les citoyens que dans les préoccupations des gouvernements, mais qu’en est-il des festivals?

Friperie en FURIES !

En 2020, l’organisme culturel Mandoline Hybride, fier producteur du festival de danse contemporaine gaspésien FURIES, s’est doté d’une politique d’écoresponsabilité. Minimiser l’utilisation de matériaux polluants, viser le zéro déchet lorsque c’est possible et encourager le transport en commun ainsi que l’achat local font partie de ses initiatives. Parmi tous ces incitatifs, c’est leur marchandise écoresponsable qui constitue leur idée la plus originale :

« Sachant que l'industrie du vêtement est assez terrible en termes d'éthique et de dommages environnementaux, nous sommes très fières de nos chandails sélectionnés dans des friperies, un par un, avec amour, par notre équipe. Les chandails sont par la suite estampés à l'effigie de FURIES par notre sérigraphe Sophie Joubarne, ce qui réduit considérablement notre empreinte écologique, tout en permettant aux festivalier.es de repartir avec un souvenir qui aide à financer le festival. »

Une approche holistique pour le FAR

Le FAR Festival des arts de ruelle a été créé dans une perspective profondément axée sur l’accessibilité, mais en creusant un peu, on réalise rapidement que tout le festival se structure également autour du développement durable. Leur petit plus? Impliquer la communauté dans leur petite révolution! Évidemment, le FAR encourage l’avènement des ruelles vertes à Montréal, « afin de diminuer les îlots de chaleur et créer un mouvement citoyen d’appropriation de l’espace commun », mais en plus le festival choisit des partenaires adoptant les mêmes valeurs. Leurs impressions en papier 100% recyclé sont produites par une entreprise de réinsertion sociale. Le FAR entretient aussi des partenariats avec des restaurants qui s’approvisionnent en ingrédients biologiques chez des maraîchers locaux, qui valorisent les recettes véganes et qui utilisent des contenants compostables.

Lorsque la jeunesse s’en mêle à La Noce

Le festival chicoutimien La Noce choisit pour sa part de mettre sa confiance entre les mains de la jeunesse! En collaborant avec la Maison des jeunes de Chicoutimi, La Noce mobilise une brigade verte formée d’adolescents de la région qui viennent prêter main-forte au festival pour garder le site impeccable, ramasser les canettes, etc. En plus de ça, le festival remplace le traditionnel programme papier par une application et offre un service de navette gratuite en plus d’un collectif de covoiturage, « pour inciter les festivaliers à rejoindre l’événement de manière collective et responsable ».

Curieux d’en apprendre plus sur les festivals qui posent des gestes environnementaux concrets ? Le Conseil québécois des événements écoresponsables souligne chaque année les efforts des organisateurs d’événements avec le concours Les Vivats. Tu peux consulter la liste des lauréats (disponible ici sur leur site web officiel) pour découvrir quels festivals ont été récompensés et pourquoi.

Publicité